Scorpions, The Best is Yet to Come

Posted By Francois El Bacha / août, 5, 2013 / 1 comments

Retour surprise de Scorpions au Liban après le concert de 2011 auquel on a déjà eu la chance d’assister en 2011. Il s’agit toujours d’une tournée pour un au revoir qui s’éternise certes mais on en demande encore et toujours plus.

Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

La différence par rapport à la fois dernière était flagrante, meilleur public, une scène qui semble plus intime, tant pour Meine Klaus, dont la voix n’a pas pris une ride que pour les guitaristes Matthias Jabs, Rudolf Schenker et Pawel Maciwoka. Quand à James Kottak, il semblait plus proche du public, plus accessible.

Meine Klaus, Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Meine Klaus, Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Meine Klause, Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Meine Klause, Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Matthias Jabs et Rudolf Schenker, Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Matthias Jabs et Rudolf Schenker, Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Peut-être est-ce parce qu’on était dans le Golden Circle qui était cette fois-ci assez restreint nous donnant le privilège d’un rapport plus intime avec les artistes ou la présence simplement de fans dont le Club Scorpions Libanais voir de fans « internationaux » comme le démontrait la présence d’une jeune ressortissante russe qui semble faire tous les concerts du groupe allemand.

Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

L’arrivée de Scorpions semble être traditionnel, débarquement par bateau depuis le port médiéval de Byblos.

A signaler aussi une meilleure organisation et la présence (enfin) d’une consigne pour les appareils photographiques dont sont pourvus les nombreux touristes présents pour le Festival de Byblos. Ce n’était pas un luxe…

Scorpions, Festival de Byblos, crédit photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Scorpions, Festival de Byblos, crédit photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Vous pouvez ici visionner une partie du concert et comme vous pourrez le constater, The Best Is Yet du Come en quelque sorte est démontré de manière assez magistrale.

  • Sting In The Tail

  • Make It Real
  • Is There Anybody There
  • The Zoo
  • Coast To Coast
  • We’ll Burn The Sky
  • You and I

  • The Best Is Yet To Come

  • Send me an Angel

  • Holiday

  • Raised On Rock
  • Tease Me, Please Me
  • No One Like You

  • Hit Between The Eyes
  • Kottak Attack
  • Black Out

  • Six String
  • Sting
  • Big City

  • Still Loving You

  • Wind Of Change

  • Rock you Like A Hurricane

Scorpions nous a donc gratifié d’un formidable Adieu digne d’un Hurricane… et il nous reste désormais nos souvenirs et toute notre admiration!

Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Scorpions en concert au festival de Byblos, Liban. 27 juillet 2013. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Toutes les photographies du concert à ce lien dans ma galerie Flickr

Une Première pour Byblos By Night

Posted By Francois El Bacha / août, 3, 2013 / 1 comments

Byblos By Night ou le Festival Off s’est paré cette année d’une première, un spectacle son et lumière, digne de la ville proclamée cette année Meilleure ville touristique Arabe 2013 par l’Organisation  Mondiale du Tourisme. Ce aspectacle initialement prévu du 26 au 27 juillet a été prolongé pour une journée, preuve de son succès auprès des touristes et habitants fiers de marquer le coup. Voici une vidéo prise depuis la terrasse du Fishing Club, le fameux restaurant de feu Pépé Abed qui maintient la tradition de l’hospitalité des lieux.

Vous pouvez également visionner les photographies prises lors de cette virée nocturne sur cette galerie Flickr.

Byblos by nightByblos by nightByblos by nightByblos by nightByblos by nightByblos by night
Byblos by nightByblos by nightByblos by nightByblos by nightByblos by nightByblos by night
Byblos by nightByblos by nightByblos by nightByblos by nightByblos by nightByblos by night
Byblos by night

Byblos by Night, un album sur Flickr.

Le Musee archeologique de Byblos devalise

Posted By Francois El Bacha / mars, 18, 2013 / 1 comments

Une bien triste nouvelle pour la culture libanaise, le Musée archéologique de Byblos a été dévalisé par des inconnus qui a ouvert ses portes à peine, il y a quelques années seulement, constituant ainsi une première nationale. Une autre première malheureuse cette fois-ci, une trentaine de pièces archéologique de valeur , selon les autorités actuelles, seulement pour les connaisseurs auraient été ainsi volées, sans qu’on en connaisse pour le moment les détails exacts et la nature de ces objets.

Artéfacts du Musée Archéologique de Byblos, 27 septembre 2010. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

Artéfacts du Musée Archéologique de Byblos, 27 septembre 2010. Crédit Photo: François el Bacha. Tous droits réservés.

La dernière fois que je m’y étais rendu en décembre 2010, je trouvais intéressant de voir ainsi projeté sur le site même, les différentes étapes de l’Histoire de cette ville qui fut l’un des premiers témoignages de l’Humanité. Ce Musée contenait notamment les restes de jarres funéraires retrouvées sur le site ainsi que divers témoignages historiques dont des ancres, rappelant la puissance maritime et commerciale de Byblos durant l’Antiquité.

Il est dommage aujourd’hui que n’importe qui, plus ou moins bien attentionné, puisse ainsi pénétrer dans ce Musée sans surveillance aucune, – et d’ailleurs, il ne s’agit pas seulement de celui-là-, il est d’autant plus dommage que cela se passe alors que le Ministère de la Culture avait engagé des gardes afin de sécuriser les sites archéologiques libanais. On peut désormais s’interroger si ce ne sont pas plutôt des ronds de cuirs qui ne font pas leur boulot, juste pris pour recevoir leur salaire mensuel.

Espérons tout de même que les Forces de Sécurité retrouveront rapidement les pièces archéologiques et les personnes coupables de ce méfait et que le vol d’une partie de notre identité ne devienne pas une mode, comme les kidnappings ou les vols de voitures ou de banques comme les informations quotidiennes le rapportent, mais certaines personnes dont certaines ayant des liens hauts placés, ne sont-elles pas déjà habituées à vendre notre identité et à détruire notre patrimoine au plus offrant?